7 Février 2021

15 h 30 min

Emplacement

Théâtre Municipal Raymond Devos


1 Place du Théatre, 59200 Tourcoing

L’année 1803 marqua une étape décisive dans la vie de Beethoven. Après le terrible constat de l’aggravation de sa surdité, le compositeur réussit à surmonter son désespoir et ses pulsions suicidaires pour se remettre courageusement au travail. Sa carrière de virtuose est définitivement brisée du fait de son infirmité et il se consacre dès lors entièrement à la composition. Le 5 avril, le musicien présente son unique oratorio achevé : Le Christ au Mont des Oliviers.

Composé en quinze jours sur un livret de Franz-Xavier Huber à partir des textes évangéliques, il ne sera édité qu’en 1811.

Le compositeur insiste moins sur l’absence divine du Christ que sur sa condition d’homme, accablé de souffrances terrestres.

Il s’agit ici de développer un thème cher à Beethoven et à ses contemporains : celui de la mort d’un héros. C’est dans les tréfonds d’une âme affligée que Schubert lui aussi va puiser sa symphonie inachevée en 1822, alors qu’il est frappé à son tour par le sort en contractant la syphilis à l’âge de 25 ans.

On peut se demander si le compositeur n’a pas finalement considéré que sa symphonie, dans son vertige existentiel, avait trouvé l’accomplissement parfait de sa forme dans l’inachèvement même.

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Ces cookies sont indispensables au bon fonctionnement du sites. Ils ne peuvent pas être désactivés.

Refuser tous les services
Accepter tous les services